La vie de l'association

Agenda

> à partir du 18 novembre

Portes ouvertes des résidences autonomie !

Ne manquez pas les prochaines portes ouvertes des résidences autonomie APALIB' du samedi 18 novembre ...

> en savoir plus


> Voir tout l'agenda

A la une

APAMAD et APALIB’ font rimer efficacité et solidarité !

Les Assemblées Générales des associations APAMAD et APALIB’ ont eu lieu ce mercredi 15 mai 2013 à Rixheim. Plus de 400 membres présents ont ainsi fait la rétrospective sur l’activité de l’année écoulée (2012).

IMG_1906

L’occasion en parallèle de réaffirmer l’inscription de ces deux associations dans leur histoire : APAMAD et APALIB’ sont en effet nées de la scission de l’Association d’Aide aux des Personnes Agées du Haut-Rhin, créée il y a 65 ans. La journée a également été animée par une conférence-débat de Philippe Frémeaux sur l’Economie Sociale et Solidaire. Cet éditorialiste du magazine Alternatives Economiques, collaborant également pour les radios France Info et France Culture a présenté sa définition et les enjeux de ce secteur auquel appartiennent APALIB’ et APAMAD.

Répondre au challenge financier par l’amélioration de la qualité de service

L’année 2012 a nécessité une grande rigueur de gestion financière pour les deux associations de services à la personne, afin d’optimiser au maximum leurs ressources financières et leurs fonds publics faiblissant. Mais cela n’a en rien porté atteinte à la qualité de service : bien au contraire, gagner ce challenge au cœur de la crise économique nécessite de satisfaire encore davantage les personnes aidées, leur prouver à la fois professionnalisme et sollicitude. Un aspect qui a notamment été mis en valeur au travers de la campagne d’information déployée début 2012 via les devises : « La confiance, ça ne s’impose pas. Ca se gagne. » et « La compétence ça ne s’attribue pas. Ca se reconnait. » Suivies des faits, 1256 salariés ont bénéficié d’une action de formation afin de confirmer ou de faire évoluer leur savoir-faire et savoir-être. 22 d’entre eux ont officiellement reçu mercredi leur diplôme d’auxiliaire de vie sociale, d’aide-soignant ou de délégué à la protection juridique des majeurs, à l’issue de la formation diplômante qu’ils ont suivie.  Jean-Marie Meyer, Président des deux associations n’a pas manqué de souligner et remercier l’engagement de l’ensemble des 1980 salariés et 712 bénévoles, car c’est grâce à cette force vive que de bons résultats ont une nouvelle fois été atteints.

Par exemple 1.46 millions d’heures d’aide à domicile ont été réalisées en 2012 par APAMAD, soit une progression de 4.8% par rapport à 2011 ou encore 5240 personnes qui se sont inscrites à l’une des activités d’animation et prévention d’APALIB’, en hausse de 6.8% par rapport à 2011.

Innover pour se rapprocher de la population

Au-delà des chiffres cependant, APAMAD et APALIB’ associations à but non lucratif et reconnues de mission d’utilité publique, gardent le cap sur l’innovation de service ; elles investissent sur le sens de leur action, et sur une plus grande proximité envers la population. C’est ainsi qu’APAMAD a ouvert en 2012 sa onzième antenne au sein du pôle santé de Bartenheim, a créé un nouvel accueil de jour (pour les personnes atteinte de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés) à Rouffach (et bientôt à Lièpvre), a lancé Rivage un service de soutien pour les familles qui accompagnent un proche dépendant, a développé ses compétences dans l’aide à domicile des personnes en situation de handicap…si bien qu’elle a réussi à obtenir le label Cap’Handéo (seule structure à le posséder dans le Haut-Rhin actuellement), a fait l’acquisition de plusieurs véhicules électriques pour la livraison de repas à domicile…

La notion d’ancrage territorial est toute aussi forte pour APALIB’, via la construction d’une nouvelle résidence services seniors dans le Val d’Argent, via la gestion de la résidence Saint-Brice d’Illfurth, via l’organisation de conférences-débats à Staffelfelden ou Montreux-Vieux, via le développement d’activités d’animation itinérantes (La caravane de l’informatique, le Train du Sommeil, Ensemble sur la Route…) : l’objectif est de rendre toujours plus accessible à la population un meilleur confort de vie, en se rapprochant d’elle, géographiquement, « pour ne plus être l’APA de Mulhouse ou l’APA du Haut-Rhin, mais l’APA de Lièpvre, de Bartenheim, de Rouffach… » explique Jean-Marie Meyer.

Fidélité à l’esprit des fondateurs

De grands évènements ont aussi marqué 2012, comme la création par APALIB’ de la Fondation Alsace Personnes Agées qui soutient le bien-vieillir en Alsace. Mais ce sont finalement la multiplication d’évènements plus modestes, aux quatre coins du département, qui portent et continueront de porter le sens et l’humanité des actions d’APAMAD et d’APALIB’, fidèles à l’esprit de ses fondateurs en 1947 : l’organisation de repas « anti-solitudes » pour les personnes âgées isolées, la rose offerte à toutes les mamies par leur porteur de repas pour la fête des grands-mères…

L’ensemble des membres d’APALIB’ et APAMAD peuvent ainsi affirmer avoir réussi, pour la 65ème année consécutive, à faire rimer « efficacité » du service, avec « solidarité » de ses acteurs.

< Toutes les actualités



A la une

DOSSIER

Bravo aux gagnants du grand test du code de la route !

31 finalistes du grand concours du Test du Code de la Route organisé par APALIB' en partenariat ...

> lire l'article