La vie de l'association

Agenda

> Samedi 2 juin 2018

Résidences en fête !

Ce samedi 2 juin les résidences autonomie APALIB' sont en fête ! Retrouvez les programmes ...

> en savoir plus


> Voir tout l'agenda

A la Une

APALIB’ et APAMAD : l’aide humaine de demain prend forme

IMG_6333
Mardi 12 juin se sont tenues, au Hirtzenstein, les assemblées générales d’APALIB’ et d’APAMAD, membres du Réseau APA. Deux associations reconnues de mission d’utilité publique et qui, 70 ans après leur création, ont posé de nouveaux jalons, précurseurs du modèle de l’aide humaine de demain.
 
« Au-delà des évènements visibles liés à nos 70 ans, fêtés l’an passé, 2017 a été une année d’avancées significatives pour repenser un nouveau modèle d’aide humaine et de prévention, face à la pénurie de moyens, l’obsolescence du système de prise en charge ou encore le manque d’attractivité des métiers du domicile. » explique Denis THOMAS, président du Réseau APA.  APAMAD et APALIB’ ont en effet atteint une stabilité organisationnelle qui leur permettent de lancer des expérimentations, d’être réactives, de prendre des risques, toujours au service de la qualité de la prestation pour les bénéficiaires, du coût, et des relations avec les pouvoirs publics et leurs partenaires, « dans un respect mutuel indispensable» complète le président.
 
 
Equipes autonomes, amplitude réduite et complément de salaire

APALIB’ et APAMAD sont les principaux acteurs de la prévention santé et de l’aide à domicile, et accompagnent, chaque année, près de 20 000 haut-rhinois. Le président ne tarit pas d’éloges sur ses 1634 salariés et 735 bénévoles qui poursuivent jour après jour leur mission, avec professionnalisme et discrétion.
Pour pallier les difficultés de recrutement que connait l’ensemble du secteur de l’aide à domicile, et fidèles à ses valeurs, APAMAD se démarque en particulier avec de nouveaux modes d’organisation du travail. « Un important travail est mené pour réduire systématiquement les amplitudes horaires de travail, permettant aux salariés de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle » explique Pierre TASSETTI, directeur général adjoint du Réseau APA. En parallèle, l’association a commencé à former des équipes autonomes : de petites équipes composée d’aides à domicile et auxiliaires de vie qui réorganisent si nécessaire leur planning entre elles, en bonne intelligence, afin que le bénéficiaire soit uniquement en contact avec cette équipe très réduite, et qu’il puisse tisser une plus grande confiance avec ses professionnels. 
Autres nouveautés mises en place en 2017 : les salariés d’APAMAD et d’APALIB’ peuvent compléter leur salaire grâce à un accord d’intéressement, et les salariés administratifs peuvent dorénavant faire du télétravail une journée par semaine. Ces efforts sont particulièrement appréciés des salariés.
 
 
Enrichir l’intervention humaine

Le pari que portent les structures membres du Réseau APA est d’enrichir l’intervention humaine grâce aux nouvelles technologies. E-nutriv est par exemple le nouveau système de prévention de la dénutrition sur lequel travaillent les équipes de développement : un algorithme prenant en compte les données personnelles et des mesures via objets connectés permettra l’émission d’alertes vers Facilien, lieu d’échange entre les bénéficiaires, leurs professionnels et leurs familles.
Autres exemples : les sols connectés permettant la détection de chute, installés aux Jardins de Daphné (nouvelle résidence-autonomie d’APALIB’ à Riedisheim), des capteurs d’activité générant des alertes en cas de changements d’habitude de vie, une nouvelle génération de téléassistance mobile… sont autant de moyens innovants mis en place, qui vont rendre l’aide humaine plus efficace et adaptée.
 
 
Adapter les services aux besoins

« Notre certitude est de devoir toujours rester en mouvement, à l’écoute des besoins évolutifs de la population. » précise Denis THOMAS. Cela explique la naissance d’équipes d’auxiliaires de vie dédiées à l’autisme, l’augmentation de la capacité et de la qualité d’accueil dans les structures d’accueils de jour (accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés), la création d’un accueil de jour hors-les-murs pour les personnes en début de pathologie, l’ouverture à de nouveaux publics pour les plateformes Rivage (accompagnement et répit des aidants familiaux).
« La proximité est notre culture. C’est un incontournable pour faire une prévention santé efficace ! » précise Pierre TASSETTI qui relate également les innovations en la matière : la création de nouveaux ateliers itinérants (dispositifs d’accompagnement des communes pour créer de nouvelles dynamiques seniors, sur des thèmes qui leur sont concrètement profitables : initiation informatique, ateliers mémoire, révision du code de la route, prévention des accidents domestiques…), la création d’un Centre de Santé Infirmier à Wittenheim, ou encore la mise en place de l’APAMOBILE, un camion aménagé, qui se déplace de commune en commune, pour faire connaitre à la population toutes les aides et les services qui lui sont accessibles pour améliorer facilement le confort de vie.
Et le président de conclure : « Nous misons sur l’humain, sur les valeurs de solidarité, la créativité et l’enthousiasme qui animent tous ceux qui s’engagent dans notre Réseau APA. La force du collectif et notre dynamique associative nous rendent optimistes et confiants. APAMAD et APALIB’ seront toujours au service de l’utilité publique. »
 

Chiffres clés  2017
 
APAMAD 
Services à domicile pour les personnes fragilisées par l’âge, la maladie ou le handicap, et accompagnement de leurs familles
  • 11 669 personnes accompagnées
  • 1529 salariés
  • 71 bénévoles
  • 1 006 632 interventions d’aide à domicile
  • 334 861 repas livrés
  • 333 patients soignés à domicile
  • 576 personnes stimulées en accueil de jour
  • 1459 aidants familiaux accompagnés
  • 904 majeurs protégés juridiquement

 
APALIB’ 
Animations et prévention santé, résidence-autonomie, ménage et garde d’enfants

 
  • 8045 personnes accompagnées
  • 105 salariés
  • 664 bénévoles
  • 10 110 rencontres d’animation et prévention santé
  • 4 400 visites à domicile auprès de personnes isolées
  • 106 dossiers de maltraitance traités par l’antenne ALMA Alsace
  • 515 auditeurs de conférences-débats
  • 638 appartements en résidence autonomie
  • 70 529 repas servis en restaurant
  • Et via la marque Fami Emploi 68 :
  • 48 744 heures de ménage et garde d’enfants via la marque Fami Emploi 68
  • 1066 particulier-employeurs accompagnés

< Toutes les actualités



A la une

DOSSIER

Après-midi récréative « Ensemble, luttons contre l’isolement des personnes âgées »

Une journée de lutte contre l’isolement des personnes âgées a eu lieu le 20 ...

> lire l'article