La vie de l'association

Agenda

> à partir du 18 novembre

Portes ouvertes des résidences autonomie !

Ne manquez pas les prochaines portes ouvertes des résidences autonomie APALIB' du samedi 18 novembre ...

> en savoir plus


> Voir tout l'agenda

A la une

Lutter contre la solitude des personnes âgées

Le 18 juin dernier, de nombreuses associations, institutions et citoyens se sont réunis à l’occasion de l’Assemblée Générale MONALISA à Paris. A cette occasion, APALIB’ a renouvelé son engagement et signé la charte MONALISA affirmant sa volonté de faire cause commune autour de la lutte contre la solitude des personnes âgées. Rencontre avec Beata Havrez, coordinatrice départementale des visites à domicile d’APALIB'.

IMG_1110

Beata, pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le projet MONALISA ?

MONALISA est le Mouvement National de lutte contre L’iSolement des personnes Agées. Ce projet collaboratif vise à encourager la participation de citoyens et d’acteurs locaux volontaires pour développer et créer des liens sociaux de proximité avec des personnes âgées isolées. Ainsi, plus de 138 acteurs français (associations, institutions, citoyens) se mobilisent ensemble et dans un seul mouvement pour lutter contre l’isolement des personnes âgées. C’est donc une dynamique partenariale et multi-acteur.

Pourquoi APALIB’ s’est-elle investie dans cette démarche de coopération nationale ?

APALIB’ s’est investie dès 2014 dans cette démarche pour gagner en visibilité et être identifiée comme un acteur de la mobilisation nationale au profit de notre action haut-rhinoise. Depuis 1947 nous luttons contre l’isolement des personnes âgées... qui a bien sûr bien évolué depuis : s’inscrire dans un mouvement national apporte à la fois une nouvelle dynamique, une émulation et motivation supplémentaire, et une part de reconnaissance pour l’ensemble des salariés et bénévoles qui agissent au quotidien.     De nombreuses réunions sont organisées avec l’ensemble des signataires MONALISA. Chaque acteur apporte sa contribution en synergie avec les autres. Nous partageons les mêmes valeurs et nous enrichissons des expériences et savoir-faire des autres.    Coopérer ensemble nous permet de mieux valoriser, soutenir et favoriser les initiatives permettant de lutter contre l’isolement relationnel.

Comment APALIB’ lutte-t-elle contre l’isolement relationnel à l’échelle locale ?

La solitude peut être un choix de vie. Mais être victime d’isolement relationnel est une souffrance, une injustice. Pour lutter contre ce phénomène massif (une personne sur quatre de plus de 75 ans vit dans la solitude et l’isolement) à l’échelle locale, APALIB’ a souhaité créer un comité MONALISA Haut-Rhinois. Ainsi, pour favoriser l’émergence d’initiatives locales, l’ensemble du département a été découpé et des réunions interdépartementales, animées par des représentants des associations APALIB’, de l’association « Espoir » et des « petits-frères des Pauvres » permettent de mieux mailler le territoire : ainsi, nous mutualisons nos moyens, nos projets et nous enrichissons des expériences et propositions de chacun.

APALIB’ s’est-elle investie dans d’autres projets de lutte contre l’isolement de nos aînés ?

S’ouvrir aux autres permet de mieux vivre et de construire du lien, c’est un cercle vertueux ! APALIB’ s’emploie depuis sa création à limiter l’isolement relationnel subi des personnes âgées. J'identifie 6 grandes actions de lutte contre l'isolement : 

1) Nous avons, entre autres, monté un réseau de visiteurs à domicile : 110 bénévoles formés rendent régulièrement visite à 114 personnes âgées isolées du Haut-Rhin. Ces visites de convivialité permettent d’établir un contact dans le respect et la confidentialité et ainsi maintenir un lien social. Le bénévole devient ainsi un confident, un ami, un soutien à qui l’on parle de sa vie, de ses angoisses et appréhensions.

2) De plus, des repas sont organisés plusieurs fois par an pour réunir l’ensemble des visiteurs bénévoles et personnes visitées. Ces sorties conviviales permettent de rompre la solitude et de retrouver pour certains un plaisir à se préparer, à être bien habillé et bien coiffé. Cela contribue ainsi à ramener des personnes âgées isolées vers le collectif, vers la vie sociale.

3) Pour les seniors démunis face aux pénibles démarches administratives du quotidien, nous avons créé tout récemment le projet des « Ecrivains du lien ». Toute une équipe de bénévoles à l’aise avec l’administratif et prêt à donner de leur temps viennent en aide aux seniors, sur simple appel ! Remplir des formulaires, classer des documents, rédiger un courrier sont autant de démarches paperassières qui paraissent anodines, mais qui peuvent devenir pénibles voire impossibles à un certain âge !

4) Une plateforme téléphonique a également été mise en place en 2014. Les personnes âgées demandeuses peuvent recevoir des appels téléphoniques de nos bénévoles chaque semaine. C’est une petite action, moins intrusive que les visites à domicile, qui transforme aussi le quotidien de ces personnes isolées.

5) En période de forte chaleur APALIB’ est en veille active auprès de ses clients âgés ou en situation de handicap. En cas de déclenchement du niveau « orange » du plan canicule par la Préfecture, APALIB’ est engagée pour s’assurer de l’état de 4500 haut-rhinois, incluant clients repérés comme fragiles et personnes inscrites sur les listes communales. Conseils et recommandations sont ainsi prodigués par tout le personnel.

6) Les nombreuses activités proposées par APALIB’ sont pour sûr également un moyen efficace pour rompre l’isolement relationnel des seniors. La richesse et la variété de l’offre permet à tous, quel que soit leur âge, leur lieu d’habitation et leur niveau de revenu, d’accéder à une ou plusieurs des animations proposées. Informatique, photo numérique, yoga, gym douce, qi gong, balades, danse country, tennis de table, marche nordique, eaux thermales, belote, anglais, alsacien, chorale…plus d’excuses pour ne pas rejoindre l’un des 400 clubs de loisirs APALIB’ !

Comment financez-vous le lancement de ces projets, qui même assurés par des bénévoles représentent un coût certain? 

Pour financer toutes ces actions, APALIB’ organise depuis plus de 14 ans, à l’approche de Noel l’Opération Solidarité Seniors. Concrètement, il s’agit d’une vente de produits, proposés par nos partenaires locaux (Biscuiterie Albisser et Chocolaterie Abtey), durant tout le mois de novembre. Les bénéfices dégagés permettent alors de réaliser le projet soutenu l’année suivante. Il est également possible d’offrir un panier de noël solidaire à une personne âgée isolée du département (le panier sera porté par un des bénévoles visiteurs à domicile d’APALIB’) via un don de 13 euros déductible à 66% des impôts !    En été, nous organisons l'événement "Un été solidaire" dont les bénéfices nous servent à développer également des projets anti-solitudes. Et enfin, c'est grâce à la générosité du grand public par les dons réguliers ou ponctuels que reçoit APALIB', que toutes ces actions sont possibles. 

Au final combien de bénévoles d’APALIB’ sont investis dans la lutte contre l’isolement ?

Au total près de 130 bénévoles de tous âges et aux profils variés sont investis aux cotés d’APALIB’ dans cette lutte contre l’isolement des personnes âgées. Leur rôle est primordial : sans eux aucune action ne serait possible ! Et les 2650 salariés du Réseau APA, par leur mission au quotidien auprès des personnes âgées handicapés ou de plus jeunes seniors pratiquent en réalité également de la prévention contre l’isolement.

Comment détectez-vous ces personnes âgées isolées ?

C’est une des difficultés de la mission… Les personnes touchées ne se signalent pas forcément et ne savent en général pas à qui s’adresser. C’est pourquoi le travail en partenariat avec les autres acteurs locaux est essentiel pour réussir notre démarche.  Par exemple, les assistantes sociales et aides à domicile, en contact direct avec ces personnes fragilisées ont tendance à repérer ces types de situations. Elles observent des phénomènes de repli, de dépréciation de soi, jusqu’à la perte de l’espoir de compter encore un jour pour quelqu’un.. Les personnes seules ne vivent pas toujours mal leur isolement… Mais lorsque les relations choisies, aidantes, disparaissent et que la solitude s’impose, qu’elle est en réalité subie, les forces intérieures fondent aussi, peu à peu. Parfois, ce sont les familles qui nous contactent, mais rarement la personne elle-même. Les mairies sont également des partenaires importants. Via leur CCAS (Centre Communal d’Actions Sociales) elles repèrent les personnes fragilisées en situation d’isolement.

Créée en 1945, la délégation Haut-Rhinoise de l’Entr’aide Française (aujourd’hui baptisée APALIB’) a su préserver ses valeurs et ses ambitions premières : être un acteur de référence de l'économie solidaire du département en luttant contre la solitude des personnes âgées et handicapées, et en assurant une réelle qualité de service. Les personnes souhaitant devenir visiteur-bénévole / appelant-bénévole / écrivain du lien ou bénéficier de ces services gratuits, peuvent contacter Béata Havrez à l’Espace Bel Age de Colmar au 03.89.23.23.02.

Vous souhaitez soutenir la lutte d'APALIB' contre l'isolement des personnes âgées ? cliquez ici

 

< Toutes les actualités



A la une

DOSSIER

Bravo aux gagnants du grand test du code de la route !

31 finalistes du grand concours du Test du Code de la Route organisé par APALIB' en partenariat ...

> lire l'article