La vie de l'association

Agenda

> à partir du 18 novembre

Portes ouvertes des résidences autonomie !

Ne manquez pas les prochaines portes ouvertes des résidences autonomie APALIB' du samedi 18 novembre ...

> en savoir plus


> Voir tout l'agenda

A la une

Retraite active : Devenez bénévole !

benevolesSi à un certain âge l’on peut vivre une autre vie, voire une retraite épanouissante, le bénévolat peut constituer une excellente voie pour y parvenir. La retraite est souvent ce moment privilégié où l’on a envie de faire ce que l’on n’a peut-être pas pu faire avant, comme donner un peu de son temps pour les autres.

A travers le bénévolat, l’on donne beaucoup, mais il y a toujours une récompense à son engagement. S’investir pour autrui permet de continuer à se sentir utile, et à éviter de rester dans sa « bulle ». Etre bénévole est synonyme de nouvelles rencontres, d’apprentissages, de partage de compétences…mais aussi de bien-être et d’épanouissement. Un visage qui s’éclaire, le sentiment d’avoir partagé un moment « d’Essentiel » : s’il n’est pas rémunéré financièrement, le bénévolat relie à un sentiment d’humanité certain. Et cela, près de 14 millions de français soit 1 français sur 4, l’ont déjà compris !

S’engager auprès des personnes âgées

Il existe de multiples façons de s’engager bénévolement au sein du Réseau APA : plus de 830 jeunes (ou moins jeunes !) retraités ont déjà franchi le pas. Certains rendent visite aux personnes dépendantes dans les maisons de retraite. A la Maison des Ecureuils à Mulhouse par exemple, des bénévoles accompagnent les résident pour une sortie dans le parc, pour faire une course, ou simplement pour passer un moment convivial. Plusieurs ont choisi d’être écoutant téléphonique pour la ligne téléphonique Allô Maltraitance (ALMA), ou se tiennent à disposition en cas de déclenchement du Plan Canicule, pour appeler les personnes fragiles et s’assurer qu’elles vont bien. D’autres se sentent davantage concernés par la lutte contre l’isolement de nos ainés. Une manière pour certains de rendre ce que leurs grands-parents leur avaient donné dans leur plus jeune âge.

Devenir animateur d’un club de loisirs ou d’une activité de prévention

Vous préferez partager votre passion, votre talent ou une compétence particulière ? Devenez animateur d’un club APALIB’ ! Des cracks en informatique apprenent aux autres à se servir d’internet, des passionnés de randonnées encadrent des groupes de marcheurs en montagne, des sportifs animent un cours de gym évolutive, des fans de belote gèrent un club de jeux de société…Voilà une forme de bénévolat qui peut procurer une activité régulière valorisante.

Des bénévoles formés

Etre en contact avec des personnes dépendantes ou animer un club sportif nécessite une formation de base préalable, offerte aux futurs bénévoles. C’est l’Association Départementale d’Etude et d’Information des bénévoles Pour les Animations en faveur des personnes âgées (ADEIPA) qui organise ces formations.

Il est également possible d’appuyer les salariés des associations en proposant une aide administrative pour du classement de documents, de la saisie informatique, de la mise sous plis…Alors plus d’excuse pour ne pas s’engager dans une activité bénévole !

La superette de la Maison de l’Arc gérée par des bénévoles

L’association des bénévoles de la Maison de l’Arc (EHPAD du Réseau APA à Mulhouse) gère une superette réservée aux 165 résidents et leur famille. Elle permet aux personnes âgées de faire quelques petites courses, une activité qui plaît souvent.

Une liste de 250 articles a été établie, comprenant de l’alimentaire, des boissons, des produits d’hygiène, des fournitures… L’approvisionnement se fait au Super U et chaque produit est revendu à prix coûtant. 22 bénévoles se relaient pour tenir la superette qui est ouverte tous les lundis et jeudis de 14h à 17h. Ils fonctionnent toujours en duo car parfois l’un d’entre eux doit aider un pensionnaire à porter ses achats jusqu’à sa chambre.

Pour Monique, bénévole depuis une dizaine d’année au sein de l’établissement, et qui tient la superette trois à quatre fois par mois, il s’agit avant tout d’un endroit permettant aux personnes de se rencontrer et d’échanger.

« On laisse les gens venir, regarder, faire leur choix. S’ils ont besoin, on est là pour les renseigner. Mais souvent, ils viennent surtout pour bavarder un peu. Après leur visite, ils nous disent qu’ils vont mieux », nous raconte-t-elle. Et lorsqu’on lui demande quel produit se vend le mieux, elle n’hésite pas un instant : « Le chocolat marche très bien. Les pensionnaires aiment s’accorder un petit plaisir sucré de temps en temps. Mais ils en achètent aussi pour leurs petits-enfants qui viennent en visite ».

Alors tu bénévoles ? Découvrez nos offres de bénévolat ici !

< Toutes les actualités



A la une

DOSSIER

Bravo aux gagnants du grand test du code de la route !

31 finalistes du grand concours du Test du Code de la Route organisé par APALIB' en partenariat ...

> lire l'article