60 ans d'histoire

L’origine d’APALIB’ est à rechercher dans les besoins criants en nourriture et en logement d’une population marquée par les horreurs de la seconde guerre mondiale.

Dès 1945, l’industriel Mulhousien Bernard Thierry-Mieg, aidé de l’assistante sociale Violette Schoen, crée la délégation Haut-Rhinoise de l’Entr’aide Française. Deux ans plus tard, l’Entr’Aide donna naissance au Centre de Réadaptation pour blessés et mutilés de guerre, et à "l’Aide aux Vieux", première dénomination de l’association. Il importait à cette époque de continuer à réunir les moyens nécessaires pour faire face aux besoins pressants de personnes âgées disposant de peu de ressources. "L’Aide aux Vieux" fut rebaptisée en 1970 "Association Haut-Rhinoise d’Aide aux Personnes Agées".

Au fil des années, les besoins les plus élémentaires étant comblés, l’assistance et la protection évoluèrent vers l’accompagnement des personnes âgées dans leur projet de vie et l’exercice de leur pleine citoyenneté.

Les évolutions des besoins et des attentes de chacun, le vieillissement de la population et, plus globalement, la transformation du secteur des services à la personne ont amené l’Association Haut-Rhinoise d’Aide aux Personnes Âgées à modifier son organisation.

En 2009, celle-ci a été scindée en deux structures à but non lucratif. Une nouvelle association, APAMAD (Association Pour l’Accompagnement et le Maintien à Domicile), a vu le jour. Elle poursuit sa mission d’aide et de soutien auprès des personnes les plus fragiles. L’association historique, quant à elle, est devenue APALIB’, et propose aujourd’hui des animations et des services aux personnes souhaitant profiter de leur temps libre.

En dépit de ce changement, les valeurs de respect et de solidarité qui nous guident restent les mêmes, de même que nos ambitions : être un acteur de référence de l'économie solidaire du département, en favorisant l'expression de ses usagers et en leur assurant une réelle qualité de services.

A ce titre, APALIB’ assure également un rôle de veille et de porte-parole des seniors et des personnes en situation de handicap, afin que chacun puisse vivre le plus longtemps et le plus dignement possible à son domicile.

Pour ce faire, elle s’appuie sur l’UNA (Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services aux Domiciles) , et échange régulièrement avec les parlementaires et les pouvoirs publics du département.


A la une

DOSSIER

Seniors Tous Connectés avec Apalib' et Facilien

La fracture numérique et l’isolement social chez les seniors sont des réalité ...

> lire l'article